La genèse de la plateforme TND 35

Introduction

La plateforme de coordination et d’orientation (PCO) a pour rôle d’accompagner les enfants de moins de 7 ans présentant des signes d’alerte dans leur neuro-développement en proposant un meilleur accès au diagnostic. Avec l’accord des représentants légaux à chaque étape du parcours, elle permet à l’enfant de bénéficier de bilans et, si nécessaire, d’interventions précoces.
Elle aide à l’interaction de publics très divers mais complémentaires : familles, professionnels de la petite enfance, médecins de 1ère ligne, professionnels libéraux, professionnels de structures de 2ème et 3ème lignes


L’histoire d’un projet construit à plusieurs

La plateforme est le fruit d’un travail de collaboration depuis 2019 entre les associations gestionnaires des CAMSP polyvalents du bassin rennais : l’ARASS, le CHU de Pontchaillou, les PEP Bretill’Armor, en partenariat avec le CHGR (Pôles I.02/I.03-SESSAD) de Rennes.

La PCO TND 35 a été désignée par le Directeur Général de l’Agence Régionale de Santé Bretagne.

Son ouverture a eu lieu le 15 septembre 2020.

La pertinence de ce co-portage réside dans la mutualisation des compétences dans la conduite de bilans et d’interventions de niveau 2 pour les enfants avec troubles du neuro-développement.


 Le calendrier du projet de la plateforme TND
  • Janvier 2019 : Convention Inter-CAMSP : CAMSP Longs Champs (ARASS), CAMSP hospitalier (CHU Pontchaillou) et CAMSP Pitt’ocha (PEP Bretill’Armor), suite à la restructuration des CAMSP polyvalents de Rennes.
  • Mars 2019 : Appel à manifestation d’intérêt par l’ARS Bretagne.
  • Mai 2019 : Réponse à l’AMI par le Comité inter-CAMSP polyvalents du bassin rennais, en partenariat avec le CHGR (Pôles I.02/I.03-SESSAD).
  • Juillet 2019 : Préfiguration par l’ARS Bretagne du portage de la plateforme.
  • Juin 2020 : Désignation officielle du CAMSP Longs Champs, par le Directeur général de l’ARS Bretagne, comme le porteur juridique de la plateforme.
  • 15 septembre 2020 : Ouverture de la plateforme.

 L’inscription territoriale du projet
  • Prise en charge conditionnée au lieu d’habitation de l’enfant dans le département d’Ille-et-Vilaine (35).
  • Des capacités d’accueil de la plateforme calibrées en fonction du bassin de population et du potentiel d’enfants à risque de développer un trouble du neuro-développement qui nécessite des interventions.
  • Des partenaires et un principe de subsidiarité : un appui sur les réseaux et structures déjà existants.


Un contexte

 Des besoins

– Mettre fin aux problèmes d’errance diagnostique et ainsi réduire les risques de sur-handicap.

Réorganiser le parcours de soins, face au constat de 2ème et 3ème lignes d’intervention “embolisées”.

 Un cadre légal

– La Stratégie nationale pour l’autisme au sein des TND (2018-2022) : une forte volonté gouvernementale. Parmi ses engagements :

  • La mise en place d’interventions précoces, prescrites par les recommandations de bonnes pratiques auprès des enfants.
  • L’importance du soutien aux familles et la reconnaissance de leur expertise.

– La Circulaire n° SG/2018/256 du 22 novembre 2018 relative à la mise en place des plateformes d’orientation et de coordination dans le cadre du parcours de bilan et d’intervention précoce pour les enfants avec des troubles du neuro-développement.

– Le Décret n° 2018-1297 du 28 décembre 2018 relatif au parcours de bilan et intervention précoce pour les troubles du neuro-développement.

– Un guide de Recommandations de bonnes pratiques TND février 2020 : repérage et orientation des enfants à risque.

– Le Projet Régional de Santé 2 (2018-2022) de Bretagne. Parmi ses engagements :

  • L’importance de l’adaptation de l’offre de soins au besoin de l’ensemble des citoyens.
  • La volonté d’amélioration de la qualité, de la prévention et de la sécurité des soins tout en renforçant la performance de notre système de santé.

Nos missions